L'enfance

d'Edmond Rostand

Le petit Edmond grandit dans une atmosphère tendre et chaleureuse. Sa mère tient un petit carnet dans lequel elle note les détails de la vie de ses enfants entre 1870 et 1880.

Eugène, le père, s'extasie en poème de voir vivre son petit Eddy :
                "C'est pourtant vrai : je ne travaille
                Volontiers que si je le vois,
                Et je ne ferais rien qui vaille
                Si je n'entendais pas sa voix"
                            Première strophe du poème "Eddy" dans  "Les sentiers unis" (1885).

L'ENFANCE D'EDMOND


Le petit Edmond grandit dans une atmosphère tendre et chaleureuse. Sa mère tient un petit carnet dans lequel elle note les détails de la vie de ses enfants entre 1870 et 1880.
Eugène, le père, s'extasie en poème de voir vivre son petit Eddy :
                "C'est pourtant vrai : je ne travaille
                Volontiers que si je le vois,
                Et je ne ferais rien qui vaille
                Si je n'entendais pas sa voix"
                            Première strophe du poème "Eddy" dans  "Les sentiers unis" (1885).